dimanche 25 octobre 2015

Saint Florent - Calvi en kayak

22 juillet: Saint Florent - Plage de Lava (Désert des Agriates) (4h / 17km)

Après avoir fait le plein d'eau (3 packs de 6 x 1.5 litres et 4 vaches de 10 litres), nous partons de Saint Florent vers le Désert des Agriates. De nombreuses navettes de bateaux desservent les plages renommées de ce lieu protégé.
Nous sommes 5 à naviguer: Cathy et moi, Denis; Joséphine, Apolline et Mélissa. Les trois filles restent avec nous 10 jours et Louis nous rejoindra à Calvi pour une semaine.
Notre flottille est constituée de kayaks Gumotex Hélios doubles et d'un kayak Seawave Gumotex muni de son pontage double. Lui seul fera le tour complet de l'île. Notre projet initial n'est d'ailleurs pas le tour de la Corse, mais de rallier Porto-Vecchio par la côte Ouest...
Le désert est magnifique, mais ses plages les plus célèbres (Loto et Saleccia) sont prises d'assaut par les yachts. Nous ne les voyons que de loin. Par contre, nous sommes surpris par des dauphins qui sautent à 5 m des kayaks! Ça motive bien tout le monde. On pousse jusqu'à la belle plage de la Punta Negra où  l'accueil est assuré par des bovins! Apolline y souffle le soir son gâteau d'anniversaire pour ses 18 ans.
















 23 juillet:  Plage de Lava (Désert des Agriates) - Baie de Giunchetu (Ile Rousse) (7h / 31km)

Nous partons vers 10h pour une dernière balade le long de cette belle côte sauvage. Malgré un vent plutôt défavorable, mais peu soutenu, tout le monde avance pour se rapprocher de l'Ile Rousse. Pour le pique-nique, nous nous arrêtons sur la plage de Losari, après 4 h de navigation et déjà de la fatigue chez certaines... Nous faisons une longue pause sous un tarp improvisé (couverture de survie + pagaies) et nous repartons vers 16 h 40 pour trouver un coin de bivouac avant l'Ile Rousse. Comme c'est assez urbanisé, on se retrouve au-delà de l'Ile Rousse non sans avoir connu un peu de stress avec le ferry de la SNCM sur le départ ;-) De l'autre côté des rochers roux qui annoncent la ville, deux belles plages nous attendent, mais meublées de restaus de plage. Je cherche un coin calme plus loin et trouve finalement un minuscule carré de sable défendu par des rochers. Par rapport aux belles plages entrevues, ce n'est pas Copacabana, mais c'est plus tranquille!
















 24 juillet:   Baie de Giunchetu (Ile Rousse) - Calvi  (4h / 18 km)

Sur cette portion de côte, un peu trop urbanisée, nous naviguons au large. A la Punta Caldanu, nous admirons de beaux rochers de granite modelés par l'érosion avec en arrière-plan les montagnes couvertes de nuages noirs. La Baie de Calvi semble un grand lac... La citadelle est très belle vue de la mer. Nous nous arrêtons au camping Dolce Vita, tenu par des Italiens et essentiellement fréquenté par des touristes transalpins. L'intérêt de ce camping est qu'on y accède directement depuis la mer par une petite rivière. Pas de portage! A l'embouchure se trouve le camp de la Légion Étrangère. Le soir, nous prenons le train pour Calvi (15 min/ 2€).
Retour par la plage à pied.















Aucun commentaire:

Publier un commentaire