dimanche 25 octobre 2015

Bonifaccio - Ajaccio en kayak

2 août: Bonifaccio - Punta di Ventilegne (15 km _ 4h30)

Transfert de nos deux kayaks depuis le camping jusqu'au port (200 m seulement, mais ça tire!. Nous sortons du Port et peu de temps après, nous découvrons la grotte de Sdragonato, une grotte extraordinaire, grande comme une église et éclairée par de grandes failles dans le plafond. Jusqu'au Capo di Feno, la mer et le vent sont calmes. Nous rencontrons pour la troisième fois des dauphins, on tente de les filmer... Derrière, changement d'ambiance, avec un vent violent. Cathy souffre du dos lors de la traversée du Golfe de Ventilegne car il faut lutter contre le vent de travers qui déroute le kayak et ce n'est pas facile à faire en étant assis à l'arrière du kayak bi-place!
Nous nous arrêtons dans une jolie crique de la Punta di Ventilegne.














3 août: Pointe de Ventilegne - Roccapina (5h30 - 14 km)

Mer d'huile jusqu'à 11h. Puis Force 4 de face. Aux îles Bruzzi, nous voyons encore un nid de balbuzard mais avec un petit qui piaille à l'intérieur. Beaux rochers sculptés par l'érosion. 2km après la tour d'Olmetto, nous nous arrêtons sur une magnifique plage déserte. Un Corse âgé guide une dame étrangère vers le bout de la plage et lui montre quelque chose dans la dune. Après vérification, il s'agit d'une source. Il veut sans doute lui vendre le cabanon aménagé à l'autre bout de la plage...
nous repartons de cette plage avec un fort vent contraire. Nous rasons la côte au milieu de rochers-sculptures et allons jusqu'à la Point de Roccapina. Là, la houle est plus forte et Cathy, épuisée, préfère faire demi-tour que d'affronter une zone agitée. Nous revenons donc bivouaquer dans une petite crique 1 km en arrière. Cette crique est équipée d'un fauteuil à deux places en granite!






Nid de Balbuzard avec un petit dedans!



















4 août: Cala di Roccapina - Crique proche de Campomorto (33 km - 8h30)


Plein de bonnes résolutions et face à un vent thermique quasi-automatique en fin de matinée, nous décampons à 5h50. Le soleil n'est pas encore levé, la mer est lisse jusqu'à 9 h. Puis le vent se lève et ça devient plus physique...On fait une pause au Cap di Cenetosa. Après la mer devient houleuse avec un vent F4 de face. Ça va devenir une habitude! On se traîne jusqu'à Campomoro où on fait les courses et on pique-nique. Puis on trouve une micro-crique dans les rochers avec comme seule possibilité les hamacs.


                                A cœur vaillant rien d'impossible;-)

                               Capo di Cenetosa



                                                Et un autre nid de balbuzard!




5 août: Campomoro - Cala di U Muru (20 km - 5h)

A l'aube, nous effectuons notre plus grande traversée du voyage: nous coupons le Golfe de Valinco (8 km). Mer sans une ride, pas de vent, pas de bateau. Magique! Nous coupons ensuite la baie de Capabia (7 km). Puis nous nous arrêtons au Capu di Muru sur une très belle plage accessible par un sentie...









6 août Capu di Muru - Ile de Piana (golfe d'Ajaccio)

Petite étape car nous ne devons pas arriver trop vite à Ajaccio (Isabelle n'arrive que le 9 au matin). Nous croisons 3 kayakistes qui démarrent leur tour de Corse. Ils nous mitraillent de questions (où dormez-vous? explication de ce qu'est une vache pour transporter l'eau...). Nous faisons le tour du beau Capu di Muru et arrivons à Portigliolo pour le pique-nique. Nous faisons quelques achats à l'épicerie provisoire sur le parking de la plage. Nous apercevons encore un groupe de dauphins!
Nous nous arrêtons un peu plus loin, sur l'île de Piana, seul endroit "isolé" du coin. Nous trouvons une crique invisible et passons pas mal de temps à tendre les hamacs avec des longueurs de corde invraisemblables à cause de l'écartement des rochers. Nous souhaitons dormir hors-sol par crainte des rats (fréquents sur ce type d'île). J'essaie également de suspendre la nourriture au bout d'un tronc. En  fin de compte nous n'avons pas eu de visite pendant la nuit... Le coucher de soleil est splendide...








7 août: Ile de Piana - Ajaccio (20 km)

Nous coupons les baies jusqu'à la Thalasso de Poticcio. Nous attendons 12h30 pour traversée la baie d'Ajaccio (5 km) . Tout le monde est à table, personne ne navigue, ça fait moins de risque d'être renversé par un bateau à moteur ;-) Par contre le vent n'est pas au repos et on rame dur pour avancer!
Nous poursuivons jusqu'à Barbicaja où il y a un camping pas trop loin de l'eau (500 m de montée raide quand même :( Nous croisons encore des dauphins et rencontrons un couple de Nordistes qui ont un gros kayak mou acheté chez Décathlon. Nous parlons avec eux un long moment puisque notre expérience les intéresse. Le soir au camping, nous allons manger une pizza. Nous interrompons le match de foot du serveur qui ne peut nous donner le menu puisqu'il est derrière la télé. Nous nous glissons pour apercevoir l'affiche... Ce camping n'est pas cher mais délabré. Il est interdit de recharger son portable aux prises de courant puisqu'on peut le faire pour 30c à la réception! (interdit évidemment contourné par les campeurs).
Le lendemain, visite d'Ajaccio en bus et stop. Cette ville a un noyau historique sympathique, entouré de constructions modernes sans âme.
    La statue de la liberté...


    Le noyau historique...

    Le cimetière marin, cerné par les immeubles ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire