jeudi 1 octobre 2015

De Bavella à Vizzavona (GR 20)

Jeudi 9 juillet

Nous débarquons de Figari vers Porto Vecchio, pour y passer la nuit au camping et récupérer nos bâtons et piquets expédiés en Colissimo.Cruelle déception à la Poste: le colis n'est pas arrivé... On se précipite à l'Intersport pour y acheter des bâtons premier prix et des piquets en acier.
Première bière Pietra (à la châtaigne) devant la piscine à débordement du camping . Noter le trompe-l'oeil qui restitue la vue d'avant l'immeuble;-)


Vendredi 10 juillet

Nous nous levons à 5 h 15 pour prendre le bus de Bavella à 7h. Nous avons décidé de laisser l'étape Conca-Bavella de côté pour être sûrs d'arriver à Saint Florent avant le21 juillet, car nous y avons rendez-vous avec les filles et les kayaks fraîchement débarqués de Bastia en avion.
Notre GR démarre donc vers 8h40 par la variante alpine de Bavella, non sans avoir reçu une nouvelle fois les recommandations de prudence de notre chauffeur de bus.Ca commence plutôt bien, puisqu'il y a peu de monde et c'est très beau, les aiguilles apparaissant de façon théâtrale au milieu de rideaux de brume.Cathy stresse un peu sur un passage chaîné et on s'égare un peu vers un faux-col. On rejoint le "vrai" GR et on remonte la vallée vers le refuge d'Asinau. Nous découvrons les refuges-campings bien sympathiques (7€) par personne, avec douche, gaz et même ustensiles de cuisine. La plupart des randonneurs viennent du Nord, certains sont même devenus amis en chemin. Nous sommes effarés par le chargement de nos collègues marcheurs: ils annoncent des poids de sac jusqu'à 25 kg!! Avec nos 3.7 kg sur le dos + 3 kg de nourriture et 1 litre d'eau, on passe pour des randonneurs à la journée.









Samedi 11 juillet (2 étapes: Asinau-Usciolu_ 8 h de marche)

Nous prenons la bonne habitude de nous lever à 6 h pour partir vers 7 h 15. Nous sommes les derniers à quitter le campement. Nous partons vers le Mont Incudine afin d'emprunter l'ancien GR moins fréquenté et très agréable, quoique déjà un peu envahi par la végétation. Nous parcourons un plateau couvert de genêts épineux envahissant des prairies abandonnées. Il fait bien chaud et le vent est apprécié. On boit beaucoup. Peu avant la montée vers la crête menant au refuge d'Usciolu, une source fraîche nous requinque. Le GR devient sportif, il faut mettre les mains régulièrement pour passer d'un versant à l'autre de la crête. Le refuge d'Usciolu est bien approvisionné, on y achète deux Pietras (of corse;-), deux tomates à 1 € pièce et 2 oranges au même prix.

















Dimanche 12 juillet (Usciolu-Bocca Verde_ 7 h de marche)

Le sentier vers le refuge de Prati parcourt une longue crête avec de nombreux passages dans des blocs où il faut se servir de ses mains. Ereintant, ça casse les jambes... Pique-nique au refuge de Prati puis on continue vers Bocca Verde par un sentier en hétraie. On croise une vague de randonneurs pendant une heure puis plus rien à part un cochonglier qui mange du crotin de cheval.
A Bocca Verde, petite auberge sur un col en pleine forêt, 8 € le bivouac dans un camping avec gaz, douches. On accroche la nourriture à un arbre, il paraît que les cochons peuvent venir se servir...
Apparemment, le restau est bien coté, cuisine au feu de bois. Nous assistons à une séance d'émondage au ras des tentes, sans aucun périmètre de sécurité, étonnant! A table, nous discutons avec deux jeunes équipés légèrement et des adeptes de bivouac sauvage clandestino mais chut!...

 
 Au loin, la mer...











 Bon appétit!

Lundi 13 juillet: (2 étapes) Bocca di Verde-Vizzavona _ 7h50 de marche

Nous terminons notre doublage d'étape sur un terrain très "roulant" par rapport aux jours précédents, pas de crêtes mais de belles forêts de pins laricio, de hêtres, souvent en balcon. toujours peu de monde, on apprécie! Nous passons à Capanelle qui est en fait une mini-station de ski! au bout de 3 h50 puis après 4 h, nous rejoignons Vizzavona. Nous bivouaquons à côté de la gare (7 €50, épicerie pas trop chère). Nous dînons au restaurant "Au chef de gare", excellent rapport qualité-prix!

 Pin laricio multi-centenaire












Aucun commentaire:

Publier un commentaire